La fausse affaire contre le PNF vire au vrai scandale Castex

Par et

Mediapart a pris connaissance de l’intégralité du rapport d’inspection visant une figure du Parquet national financier ciblé par Éric Dupond-Moretti et l’ancien président Nicolas Sarkozy : il n’y figure aucun grief retenu contre lui. Matignon a pourtant annoncé la saisine de la formation disciplinaire du Conseil supérieur de la magistrature.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le premier ministre Jean Castex a annoncé, vendredi 26 mars en fin de journée, avoir saisi la formation disciplinaire du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) du cas d'une figure du Parquet national financier (PNF), réputé être l’une des bêtes noires de l’ancien président Nicolas Sarkozy. Les services de Matignon ont souligné dans un communiqué avoir relevé un « doute sérieux quant au respect de ses obligations déontologiques » après avoir reçu un rapport d’inspection visant notamment ce procureur anticorruption, rapport que Matignon n’a pas rendu public.