A Saint-Denis, la candidate LREM a agi en propriétaire voyou

Par

Dans la deuxième circonscription de Seine-Saint-Denis, se présente pour La République en marche (LREM) Véronique Avril. Cette « humanitaire en politique » a acheté puis loué un appartement dans un immeuble insalubre, à un prix exorbitant. Digne d'un marchand de sommeil ? En tout cas, illégal. La candidate le reconnaît, mais plaide la bonne foi.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En plein cœur de Saint-Denis, en face de la mairie et à deux pas de la basilique, l’immeuble menace de s’écrouler, au point qu’il a fallu l’évacuer d’urgence en janvier 2017. Véronique Avril, candidate de La République en marche (REM) dans la 2e circonscription de Seine-Saint-Denis, y a acheté un appartement en 2011, alors que l’immeuble insalubre était déjà classé depuis des années en état de péril imminent. Elle a loué son bien, ce qui est en soi illégal, à un prix exorbitant.