En France, doutes et critiques se multiplient

Par

Les responsables politiques français, en écho aux débats outre-manche et outre-atlantique, se divisent sur l’intervention en Syrie. Échiquier des « pour » et des « contre », en passant par les « oui, mais ».

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Après l'unanimité et les applaudissements, les premiers doutes. Avant même que soit connu le rejet par le Parlement britannique du principe même d'une intervention militaire contre le régime syrien, les interrogations et les critiques ont commencé à s'exprimer chez les responsables politiques français. Si le Front de gauche et l'extrême droite avaient dès lundi fait connaître leur opposition à des frappes aériennes, un large consensus s'était exprimé au PS et à l'UMP.