Plan social du PS: les salariés de Solférino interpellent les politiques

Par

Plus d’un mois après la présentation du plan de sauvegarde de l’emploi au siège du Parti socialiste, qui prévoit la suppression de 59 emplois, les négociations entre la direction et les représentants du personnel patinent. Ces derniers ont décidé de se tourner vers les responsables politiques.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

« On donne des leçons aux patrons à longueur d’année mais regardez ce que l’on fait. » Ce salarié de Solférino, le siège du Parti socialiste à Paris, résume d’une phrase la colère de tous ses collègues. Plus d’un mois après la présentation du plan social lors d’un CE tendu qui a duré toute une journée, les représentants du personnel ont fait les comptes, et ils n’y sont pas.