Une psychiatrie marquée du sceau de la sécurité

Par

Le nouveau documentaire de Raymond Depardon, 12 Jours, sort sur fond d’augmentation des hospitalisations forcées en France. Libération décrypte cet inquiétant virage sécuritaire dans le monde de la santé.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À l'occasion de la sortie du documentaire de Raymond Depardon, 12 Jours, Libération revient sur l'explosion en France des hospitalisations sans consentement. En 2016, ce sont 92 000 personnes qui ont été hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement. Au total, depuis dix ans, on peut parler d’un doublement de ces hospitalisations sans consentement. Et parallèlement, durant cette même période, on a constaté une multiplication des pratiques d’isolement et de contention.