En grève de la faim contre deux licenciements dans une filiale d'EDF et GDF

Par et
Pour protester contre deux licenciements qu'ils jugent injustifiés, deux responsables syndicaux d'ErDF GrDF, filiales des entreprises d'électricité et de gaz, ont entamé le 14 décembre une grève de la faim. Leur état de santé inquiète les syndicats Sud et CGT qui les soutiennent. Ce bras de fer entre syndicats et direction – qui s'est en partie déplacé au tribunal ce mercredi 30 décembre – fait suite aux coupures de courant ciblées du printemps dernier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Depuis le 14 décembre, deux responsables syndicaux de Sud Énergie à ErDF et GrDF, les deux filiales de distribution d'EDF et GDF, ont entamé une grève de la faim pour protester contre le licenciement de deux agents de l'entreprise à la suite du mouvement de grève qu'ont connu ErDF et GrDF au printemps dernier. Yann Cochin et René-Michel Millambourg en sont aujourd'hui à leur seizième jour de jeûne. Yann Cochin occupe les locaux syndicaux du siège de GrDF, au 16 de la rue Pétrelle dans le IXe arrondissement de Paris. René-Michel Millambourg, quant à lui, est installé sous une tente à quelques dizaines de mètres de là.