Le Modem scelle un drôle de pacte financier avec deux sénateurs de droite

Par

Le trésorier du Modem vient de passer un accord de coulisse avec deux sénateurs de droite pour se partager quelques financements publics. Un contournement des règles ? « De l’optimisation », répond l’argentier de François Bayrou.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Certaines oppositions partisanes s’effacent bien vite quand l’argent rentre en jeu. D’après nos informations, le trésorier du Modem vient ainsi de passer un accord financier de coulisse avec deux sénateurs de droite pour capter et se partager des subventions publiques que la loi – a priori – ne leur destinait pas.