En visite au Maroc, le pape s'en prend aux barrières contre l'immigration

Par
Le pape François, arrivé samedi au Maroc pour une visite de deux jours, a affirmé une nouvelle fois que les problèmes liés aux migrations ne pourraient pas se régler par des barrières matérielles mais par la justice sociale et une réduction des déséquilibres économiques de la planète.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

RABAT (Reuters) - Le pape François, arrivé samedi au Maroc pour une visite de deux jours, a affirmé une nouvelle fois que les problèmes liés aux migrations ne pourraient pas se régler par des barrières matérielles mais par la justice sociale et une réduction des déséquilibres économiques de la planète.