Les «gilets jaunes» ont défilé dans le calme pour l’acte 20 de leur mobilisation

À Bordeaux, où le maire craignait le pire, à Paris ou à Avignon, des milliers de manifestants sont à nouveau descendus dans la rue, samedi 30 mars, malgré de nombreuses interdictions. Des manifestations sans incidents importants, même si des face-à-face tendus avec la police ont pu être constatés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Périmètres interdits et appels à rester chez soi n’y ont rien fait. Les « gilets jaunes » ont de nouveau rassemblé des milliers de personnes, samedi 30 mars, dans plusieurs villes de France. Des manifestations sans incidents importants à signaler, même si dans plusieurs villes, des face-à-face tendus avec la police ont été constatés.