Affaire Ramadan: Henda Ayari fait évoluer sa version

Par

Entendue par les juges le 24 mai, Henda Ayari, qui a porté plainte contre l’islamologue, l’accuse toujours de viol, mais a livré une autre date et un autre lieu que ceux indiqués au départ.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Première femme à porter plainte contre Tariq Ramadan au mois d'octobre, Henda Ayari a été entendue le 24 mai par les juges pour la deuxième fois. Le 4 mai, les magistrats avaient rejeté la demande de remise en liberté de l'islamologue suisse, en détention provisoire depuis le mois de février et mis en examen pour viols.