Détournements de frais de mandat: la sénatrice Espagnac visée par une enquête judiciaire

La sénatrice socialiste des Pyrénées-Atlantiques est visée par une enquête du Parquet national financier pour l’utilisation de son enveloppe de frais de mandat à des fins personnelles. Selon nos informations, les soupçons portent sur plus de 100 000 euros de dépenses litigieuses.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Les mauvaises nouvelles s’accumulent pour Frédérique Espagnac. Déjà mise en cause par une de ses collaboratrices qui l’attaque pour « harcèlement moral » (lire ici), la sénatrice socialiste des Pyrénées-Atlantiques est visée par une enquête du Parquet national financier (PNF) pour des faits présumés de détournement de fonds publics.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal