Rebond timide et fragile de la croissance française

Par

Le PIB français a progressé au troisième trimestre de 0,4 %. C'est mieux qu'au premier semestre, mais le gouvernement a néanmoins du souci à se faire pour l'avenir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

À première vue, tout va bien de nouveau sur le front de la croissance. Après deux très mauvais trimestres à + 0,2 %, la progression du PIB s’est établie à 0,4 % au troisième trimestre de 2018. Une accélération qui place la France dans le haut du panier de la zone euro pour ces trois mois puisque l’union monétaire affiche une croissance de 0,2 %. Le scénario du « trou d’air » qui voudrait qu’après un semestre de ralentissement la croissance reparte sortirait donc renforcé. Et le trou d’air serait effectivement derrière nous. Mais ce pourrait n’être qu’une illusion.