Pénurie de logements : un casse-tête jamais résolu par les politiques

Par

La Fondation Abbé Pierre propose un « contrat social pour une nouvelle politique du logement », qui mise sur 500.000 nouveaux logements par an. Un chiffre magique, sauf à revoir de fond en comble cette politique, ce que se gardent de faire les candidats à la présidentielle.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Construire. Depuis que le logement a fait son entrée dans la campagne présidentielle, les candidats n’ont plus que ce mot à la bouche. Pour tous, l'équation est la même : la France manque de logements = il faut donc en produire davantage. Selon la Fondation Abbé Pierre, qui dévoile ce mercredi 1er février son 17e rapport annuel sur le mal-logement, le déficit de logements est aujourd’hui estimé à 900.000 unités.