Financement libyen: l’ultime défaite de Sarkozy face à Mediapart

Par

La Cour de cassation a rejeté, mercredi 30 janvier, le pourvoi de Nicolas Sarkozy contre l’ordonnance de non-lieu rendue en faveur de Mediapart à propos de la note libyenne attestant d’une promesse de financement de sa campagne de 2007. L’ancien président de la République ne pourra plus se dérober face à ce scandale révélé par notre journal.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est, au bénéfice de Mediapart, l’épilogue d’une bataille judiciaire commencée il y a près de sept ans, au printemps 2012. Enquêtant depuis juillet 2011 sur les liens noués par Nicolas Sarkozy et son entourage proche avec la dictature libyenne et son dirigeant Mouammar Kadhafi, Fabrice Arfi et Karl Laske révélaient, le 28 avril 2012, un document officiel libyen sauvé des archives de la dictature après sa chute en 2011 (lire ici notre enquête de 2017 sur la folle histoire de ce document).