Primaire, mariage pour tous: le grand fiasco de l’UMP

Par

Primaire fiasco à Paris, déchirements sur le mariage pour tous, bataille Copé-Fillon : depuis le raté de son élection interne de novembre, l’UMP s’enlise et se divise. Entre l'affaire Cahuzac, les renoncements de l'exécutif, et la descente de la droite dans la rue, elle avait pourtant un boulevard.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Elle avait un boulevard. Entre l’affaire Cahuzac, les renoncements de l'exécutif, la descente de la droite dans la rue contre le mariage pour tous, l’UMP avait de quoi reprendre l’avantage après son enchaînement de défaites électorales. Mais depuis le raté de son élection interne de novembre, l’opposition s’enlise. Et se divise.