La plainte visant un directeur de la FFF classée sans suite

Par

Selon nos informations, le parquet de Paris a classé sans suite la plainte pour harcèlement sexuel et tentative d’agression sexuelle déposée par une ancienne salariée contre l’un des directeurs de la Fédération française de football. La FFF avait reconnu des propos « inadaptés », mais sans caractère sexuel. La procédure aux prud’hommes continue.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La décision date du 16 juillet dernier. De source judiciaire, la plainte pour harcèlement sexuel et tentative d'agression sexuelle visant un directeur de la Fédération française de football a été classée sans suite. « L’infraction est insuffisamment caractérisée », précise cette source contactée par Mediapart.