Retrait de plainte, nouveaux SMS: les derniers rebondissements de l’affaire Darmanin

Par et

Alors qu’il avait promis d’aller « jusqu’au bout », Gérald Darmanin a retiré sa plainte en « dénonciation calomnieuse » à l’encontre de l’habitante de Tourcoing qui l’avait attaqué pour « abus de faiblesse » en 2018. Son entourage a aussi exhumé dans la presse des SMS dans lesquels la plaignante prendrait sa défense. Un revirement qui interroge, étant donné les accusations de la jeune femme, qu’elle n’a jamais démenties.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Il avait publiquement promis d’aller « jusqu’au bout ». Mais Gérald Darmanin s’est en fait arrêté au début du chemin, sans jamais le dire. Le ministre de l’intérieur s’est discrètement désisté de la plainte en « dénonciation calomnieuse » qu’il avait déposée en 2018 contre Sarah*, une habitante de Tourcoing qui l’a accusé d’avoir abusé d’elle, selon les informations de Mediapart.