Hollande prononce des vœux de social-libéral

Par

Pour la deuxième fois de son quinquennat, c’est un président affaibli qui s’est plié à l’exercice télévisuel des vœux pour confirmer les fondamentaux de la politique menée depuis vingt mois.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Les vœux, c’est comme l’allocution du 14-Juillet. On n’attend pas grand-chose, mais on regarde quand même. Pour la deuxième fois de son quinquennat, c’est un président affaibli qui s’est plié à l’exercice télévisuel, mardi soir, pour confirmer les fondamentaux de la politique menée depuis vingt mois.