La France et les irradiés du Pacifique

Entre 1960 et 1996, la France a fait exploser 193 bombes nucléaires entre les îles. Quelles sont les conséquences des essais nucléaires français dans le Pacifique ? Les contaminations ont-elles été sous-estimées ?

Essais nucléaires: l’Etat s’enferme dans ses mensonges

Par Disclose
 © ECPAD © ECPAD

À la suite des révélations de Disclose, le Commissariat à l’énergie atomique remet en cause les résultats de l’enquête et se défend d’avoir sous-estimé la contamination des Polynésiens lors des essais nucléaires français dans le Pacifique. Contre-vérités et approximations à l’appui.

Essais nucléaires en Polynésie: les victimes invisibles de l’armée

Par Disclose
Le général de Gaulle à bord du « De Grasse » assiste au tir Bételgeuse, le 11 septembre 1966. © DR Le général de Gaulle à bord du « De Grasse » assiste au tir Bételgeuse, le 11 septembre 1966. © DR

Dans un échange de mails obtenu par Disclose, le ministère des armées reconnaît pour la première fois que 2 000 vétérans du Centre des expérimentations du Pacifique « sont ou seront atteints de cancers ».

Essais nucléaires: la farce de l’indemnisation

Par Disclose

Depuis 2010, le Civen est chargé d’indemniser les victimes des essais nucléaires en Polynésie. D’après l’enquête de Disclose et ses partenaires, ses décisions sont fondées sur de graves erreurs de calcul qui ont pour conséquence un rejet massif des dossiers traités.

Essais nucléaires: révélations sur une épidémie de cancers

Par Disclose
Portrait de Yves Salmon, une des 63 victimes polynésiennes reconnues par l’État français. © Mathieu Asselin / Disclose Portrait de Yves Salmon, une des 63 victimes polynésiennes reconnues par l’État français. © Mathieu Asselin / Disclose

Dans un rapport confidentiel, le gouvernement polynésien reconnaît l’existence d’un « cluster de cancers de la thyroïde » directement lié aux essais nucléaires français.

L’héritage empoisonné des essais nucléaires français en Polynésie

Par Disclose
visuel-art1

Disclose et Interprt ont enquêté pendant deux ans sur les conséquences des essais atmosphériques en Polynésie française. À l’aide de milliers de documents militaires déclassifiés, de centaines d’heures de calculs par ordinateur et de plusieurs dizaines de témoignages inédits, cette enquête démontre pour la première fois l’ampleur des retombées radioactives qui ont frappé ce territoire vaste comme l’Europe. Elle dévoile également comment les autorités françaises ont tenté de dissimuler l’impact réel de cette campagne dévastatrice pour la santé des populations civiles et militaires.

La contamination cachée de Tahiti

Par Disclose

En juillet 1974, la France procède à son 41e essai nucléaire en Polynésie. Nom de code : Centaure. D’après l’enquête de Disclose et Interprt, son nuage radioactif a contaminé la totalité des habitants de Tahiti. 110 000 personnes pourraient demander réparation à l’État.

En Polynésie française, la bombe en héritage

Par
Marguerite Taputu vit sur l’île de Tahaa et se soigne à Tahiti lorsqu’elle le peut ou bien elle doit être "évasanée" en France. © JS Marguerite Taputu vit sur l’île de Tahaa et se soigne à Tahiti lorsqu’elle le peut ou bien elle doit être "évasanée" en France. © JS

S’il est acquis que les essais nucléaires français ont eu des conséquences désastreuses sur la santé des vétérans et du peuple polynésien, la France et même les autorités locales nient le fait que ces maladies puissent se transmettre de parents à enfants. Sur place, des familles se battent. Premier volet de notre série sur les effets des radiations dans le Pacifique.

«Les conséquences du nucléaire, ce n’est pas que le cancer du titi»

Par
Anaa, dans l'archipel des Tuamotu. © JS Anaa, dans l'archipel des Tuamotu. © JS

Exode rural, inégalités, obésité… En Polynésie française, au-delà des cancers, les essais nucléaires ont bouleversé les sociétés et les structures économiques. Suite de notre série, avec une étape aux îles Sous-le-Vent.

Essais nucléaires français: l’indemnisation impossible

Par
Heiata Maopi, photographiée ici depuis chez Béatrice Marro, à Faa'a, dans le quartier de Pamatai, conteste le montant de l'indemnisation de ses cancers dus aux essais nucléaires français. © JS Heiata Maopi, photographiée ici depuis chez Béatrice Marro, à Faa'a, dans le quartier de Pamatai, conteste le montant de l'indemnisation de ses cancers dus aux essais nucléaires français. © JS

Depuis 2010, un dispositif existe afin que les « irradiés du Pacifique » fassent valoir leurs droits ou obtiennent réparation pour leurs proches décédés. Mais les lois, les décrets et les décisions contradictoires du Conseil d’État se sont multipliés, sans effet autre que de compliquer la tâche des demandeurs.

En Polynésie, les effets des essais nucléaires français divisent toujours

Par

Le projet colonial et les essais en Polynésie française ont d’abord, et avant tout, eu des conséquences politiques. Aujourd’hui encore, le nucléaire est une ligne de fracture dans le champ partisan, notamment autour de l'indemnisation des victimes et du devenir des déchets.