Essais nucléaires: l’Etat s’enferme dans ses mensonges

Par Disclose

À la suite des révélations de Disclose, le Commissariat à l’énergie atomique remet en cause les résultats de l’enquête et se défend d’avoir sous-estimé la contamination des Polynésiens lors des essais nucléaires français dans le Pacifique. Contre-vérités et approximations à l’appui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Disclose et Interprt, en collaboration avec Sébastien Philippe, enseignant-chercheur à l’université de Princeton, ont publié, mardi 9 mars, le fruit d’une enquête de deux ans sur les conséquences des essais nucléaires dans le Pacifique. D’après nos conclusions portant sur six essais parmi les plus contaminants du programme nucléaire en Polynésie française, les habitants des Gambier, de Tureia et de Tahiti ont été bien plus exposés aux rayonnements ionisants que l’État ne veut bien le dire.