«Les conséquences du nucléaire, ce n’est pas que le cancer du titi»

Par

Exode rural, inégalités, obésité… En Polynésie française, au-delà des cancers, les essais nucléaires ont bouleversé les sociétés et les structures économiques. Suite de notre série, avec une étape aux îles Sous-le-Vent.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Tahiti, Raiatea, Tahaa et Anaa (Polynésie française).– « C’est très important pour moi de dire que les conséquences du nucléaire, ce n’est pas que le cancer du titi [le sein, en tahitien – ndlr]. » Fleuryse Sommers, dite Hinano, 49 ans, toujours extrêmement souriante, conduit un énorme pick-up. En février 2020, nous l’avons rencontrée sur son île natale, là où elle a toujours vécu, là où elle salue tous ceux qu’elle croise d’une parole aimable ou d’un geste de la main, depuis la cabine de son imposant véhicule.