La France a annoncé samedi le rétablissement de sa coopération judiciaire avec le Maroc, près d'un an après sa suspension décidée par Rabat sur fond de vives tensions diplomatiques, premier acte d'un rapprochement entre les deux pays engagés dans la lutte anti-djihadiste.