Les commanditaires du 13-Novembre avaient d’abord rançonné la France

Interrogés par le renseignement américain, deux djihadistes britanniques ont identifié les émirs ayant piloté en 2014 la libération, contre le versement de rançons, des otages français de l’État islamique. Ce sont les mêmes que ceux qui planifieront un an plus tard la tuerie parisienne.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

Du dossier volumineux – 542 tomes, un million de pages – qui constitue l’instruction du 13-Novembre, on s’imaginait à peu près tout savoir des auteurs des attentats, de ceux poursuivis par la justice comme de ceux qui lui ont échappé. Et puis il y a eu les mardi 9 et jeudi 18 novembre 2021.

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal