«Des bases plus solides pour une procédure de destitution de Trump»

Auditionné au Congrès, Micheal Cohen, ex-avocat de Donald Trump, a dépeint un menteur, un escroc, et un raciste. Ce témoignage peut-il avoir un impact sur le mandat du président ? France 24 propose l'analyse de James Gardner, spécialiste américain du droit électoral.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Aux États-Unis, c’est la sensation médiatique du moment. Pendant trois jours, du mardi 27 au jeudi 29 février, l’ancien avocat de Donald Trump,Michael Cohen, a vidé son sac devant le Congrès, racontant, et parfois documentant, les magouilles de son ex-client auxquelles il dit regretter avoir pris part. Son audition doit se poursuivre la semaine prochaine. Ces longues heures de témoignage de celui qui fut le "pitbull" de Donald Trump, et qui a été condamné en décembre à trois ans de prison pour parjure devant le Congrès, fraude fiscale et infraction des lois sur le financement des campagnes électorales, sont une aubaine pour les démocrates. Mais représentent-elles une réelle menace pour le président américain ? Éclairage avec James Gardner, spécialiste du droit électoral et professeur à l’université Buffalo School of Law, sur l’audition de mercredi 27 février, la seule tenue publiquement.