Iran: Netanyahou monte un show atomique pour Trump

Par

En révélant un beau coup des espions du Mossad, le premier ministre israélien espère convaincre les États-Unis de dénoncer l’accord sur le nucléaire iranien, même s’il n’apporte aucune preuve.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est une prestation étrange à laquelle le premier ministre israélien s’est livré lundi 30 avril 2018. Debout, seul, sur une scène comprenant d’un côté un écran sur lequel était projetée une présentation Power Point et de l’autre une bibliothèque remplie de classeurs, ce décor s’apparentait davantage à une annonce à la manière de Steve Jobs d’un nouvel iPhone. Et pourtant, Benjamin Netanyahou avait gros à révéler : l’Iran marche bien sur le chemin de la bombe nucléaire. Seul problème : il n’avait aucune information à partager postérieure à 2015, date de la signature sur l’accord nucléaire iranien, voire à 2003, lorsque le monde a compris que Téhéran développait un programme d’armes atomiques.