Au Venezuela, le soulèvement lancé par Juan Guaidó embrase le pays

Par

Juan Guaidó a lancé mardi la phase finale de l’« opération liberté », avec pour but affiché de renverser Nicolás Maduro. Les violences ont saisi le pays, sans que n’émerge un vainqueur à la fin de la journée. L’opposant et président autoproclamé appelle à manifester ce 1er mai.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Rien ne laissait présager que le Venezuela s'embraserait avec une telle intensité ce 30 avril. Alors que l'affrontement entre Juan Guaidó, qui s'est proclamé président le 23 janvier dernier, et Nicolás Maduro le président socialiste, s'enlisait, que les dirigeants de l'opposition multipliaient les déclarations pour conserver la motivation des troupes, la phase finale de l’« opération liberté » a été déclenchée mardi au petit matin. Et l'opposant de promettre « la plus grande manifestation de l'histoire du Venezuela » pour le 1er mai.