L’opposition turque interpelle Erdogan sur les placements offshore de son clan

Par

Le chef de l’opposition Kemal Kiliçdaroglu a affirmé détenir les preuves de l’existence de transactions financières entre une société basée dans le paradis fiscal de l’île de Man et les comptes bancaires de membres de la famille du président. Erdogan dénonce une manipulation.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie), de notre correspondant.-  Kemal Kiliçdaroglu, le chef de la principale formation d’opposition turque, a rouvert mardi 28 novembre le dossier déjà bien garni des accusations de placements occultes à l’étranger visant le président Recep Tayyip Erdogan et son entourage, en transportant cette fois-ci la polémique au Parlement.