Le lent déclin des organismes culturels français à l'étranger

Par

Les réseaux des Alliances et des lycées sont en plein doute. En cause, mauvaise gouvernance et budget en baisse, relate Le Figaro avec infographie à l'appui.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Pas plus dans le réseau des Alliances françaises que dans celui des lycées français, deux piliers essentiels qui portent la voix de la France à l'étranger, la francophonie ne se porte bien. En cause, des restrictions budgétaires et des problèmes de gouvernance structurels. À l'occasion de cette visite présidentielle, les parents d'élèves et enseignants des écoles françaises de Tunisie ont d'ailleurs décrété une journée «école morte» pour protester contre le désengagement financier de la France.