Climat: la décision de Trump décriée aux quatre coins de la planète

Par

D'Emmanuel Macron au pape, des ministres aux ONG, de l'Europe à l'Asie et aux États-Unis mêmes, quasiment tout le monde dénonce la décision de Donald Trump de retirer son pays de l’accord de Paris sur le climat.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est plus qu’un euphémisme de dire que la décision de Donald Trump de retirer son pays de l’accord de Paris sur le climat a soulevé un tonnerre d’indignations et de condamnations aux quatre coins de la planète. Hormis la poignée habituelle de climato-sceptiques et de conservateurs pro-industrie minière, dont beaucoup sont américains, personne n’est sorti du bois pour défendre le choix du président des États-Unis et de son entourage ultranationaliste. Pas même la Russie, dont l’économie chancelante repose en grande partie sur les hydrocarbures.