Le passeport vaccinal vanté par la Commission fait déjà des vagues

Par

La Commission européenne veut dévoiler un projet de passeport vaccinal censé faciliter les déplacements à l’approche de l’été. Un nouveau coup de canif à l’encontre de la liberté de circulation, s’inquiètent des eurodéputés.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Alors que l’Union européenne peine toujours à convaincre de l’efficacité de sa stratégie d’achats groupés de vaccins – de plus en plus d’États membres se tournant vers Israël, la Russie ou la Chine, pour tenter d’obtenir de nouvelles doses –, Ursula von der Leyen s’est dépêchée d’annoncer, en début de semaine, son projet de « passeport numérique vert ». Un passeport vaccinal destiné à tous les Européens, inspiré du carnet jaune de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), et que l’exécutif européen s’est engagé à présenter plus en détail courant mars.