Musulmanes et féministes, elles disent non à Erdogan

Par

Face aux attaques du président turc contre les droits des femmes, dont la récente sortie du pays de la Convention d’Istanbul, le mouvement féministe musulman s’affirme et n’hésite plus à critiquer le sexisme du gouvernement islamo-conservateur.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Istanbul (Turquie).– Konca Kuris serait sans doute fière de voir ces centaines de femmes voilées descendues dans la rue fin mars pour conspuer, aux côtés de leurs camarades aux cheveux nus, le président islamo-conservateur Recep Tayyip Erdogan et sa décision de faire sortir la Turquie de la Convention d’Istanbul, qui encadre et encourage la lutte contre les violences sexistes.