Au Caire, Obama lance une bouée de sauvetage au régime de Moubarak

Par
Après l'Arabie saoudite, Barack Obama est au Caire ce jeudi, pour y prononcer son «adresse au monde musulman». Le choix de l'Egypte constitue un signe fort du soutien renouvelé de la Maison Blanche à un régime pourtant épuisé. Obama va placer au centre de son discours la relance du processus de paix israélo-palestinien. Le régime d'Hosni Moubarak (photo: le président ici avec son fils) veut demeurer l'un des principaux acteurs de ce dossier.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

En Egypte, c'est l'événement dont on parle depuis des semaines. Nul ne peut ignorer qu'Obama a choisi l'université du Caire pour prononcer, ce jeudi 4 juin, un discours qui sera minutieusement disséqué dans tout le monde arabe. Et nul ne fera semblant d'ignorer les bénéfices politiques qu'espère retirer de la visite du président américain le régime «périmé» du président Hosni Moubarak, comme le qualifie l'écrivain et journaliste égyptien Alaa el Aswany (lire notre entretien avec Alaa el Aswany ici).