Trump a certainement le pouvoir de se gracier, dit son avocat

Par
Alors que l'enquête sur une éventuelle collusion entre l'équipe de campagne Trump et la Russie se poursuit aux Etats-Unis, l'avocat du président américain a estimé dimanche que ce dernier disposait certainement du pouvoir constitutionnel de se gracier lui-même.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Alors que l'enquête sur une éventuelle collusion entre l'équipe de campagne Trump et la Russie se poursuit aux Etats-Unis, l'avocat du président américain a estimé dimanche que ce dernier disposait certainement du pouvoir constitutionnel de se gracier lui-même.