Carola Rackete, symbole du harcèlement des sauveteurs humanitaires

Par

Arrêtée le 29 juin, la capitaine allemande du navire humanitaire Sea-Watch 3 a été finalement libérée par la justice italienne mardi 2 juillet. D’autres capitaines et ONG attendent encore de connaître leur sort judiciaire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Carola Rackete a été libérée mardi 2 juillet dans la soirée. Elle avait été arrêtée le 29 juin pour avoir accosté de force dans le port de Lampedusa, après deux semaines d’errance en Méditerranée, avec 40 migrants à bord.