L’Espagne ouvre la voie à la régularisation de milliers de sans-papiers

Le gouvernement espagnol a adopté une réforme visant à intégrer les étrangers au marché du travail, qu’ils soient dans leur pays d’origine ou déjà présents sur le territoire. L’Allemagne compte aussi régulariser des dizaines de milliers de déboutés du droit d’asile, tandis que la France reste à la traîne.

La lecture des articles est réservée aux abonné·es. Se connecter

La réforme vise à détricoter – et à reconnaître, d’une certaine manière – l’économie souterraine qui règne en Espagne, et qui contraint les personnes sans papiers à travailler sans être déclarées, sans droits ni protection, dans des secteurs dits « sous tension ».

1€ pour 15 jours

Résiliable en ligne à tout moment

Je m’abonne

L’info part de là

Soutenez un journal 100% indépendant : sans subventions, sans publicités, sans actionnaires

Tirez votre information d’une source de confiance

Accédez en exclusivité aux révélations d’un journal d’investigation

Déjà abonné ?

Mot de passe oublié

Voir la Une du Journal