En 2013, la France toujours mal classée dans la lutte anti-corruption

Par

Quelques mois après l'affaire Cahuzac et le vote de la loi sur la transparence de la vie publique, l'ONG Transparency International rend son classement mondial, établi selon l'indice de perception de la corruption, qui place la France à la 22e place, derrière la plupart de ses partenaires européens.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Selon l'indice de perception de la corruption (IPC) de l'organisation non gouvernementale, Transparency International, la France stagne à la 22e place dans son classement mondial, pour l'année 2013.