mot de passe oublié
1 euro 15 jours

Construisez avec nous l'indépendance de Mediapart

Accédez à l'intégralité du site en illimité, sur ordinateur, tablette et mobile à partir d'1€.

Je m'abonne
Mediapart lun. 26 sept. 2016 26/9/2016 Édition de la mi-journée

Prêt russe au FN: le parlement européen s'empare de l'affaire

3 décembre 2014 | Par Ludovic Lamant

Le président du parlement européen veut un examen de la déclaration d'intérêts financiers de Jean-Luc Schaffhauser, l'eurodéputé qui a permis l'obtention d'un prêt de neuf millions d'euros en Russie pour le FN. L'affaire provoque des remous à Bruxelles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyé spécial à Bruxelles. « S'il y a conflit d'intérêts, c'est au parlement européen d'en décider », avait lâché Jean-Luc Schaffhauser à Mediapart la semaine dernière, pour assurer sa défense. L'eurodéputé, artisan du prêt de neuf millions d'euros décroché par le Front national auprès d'une banque russe à l'automne, ne pensait peut-être pas si bien dire. Le président de l'hémicycle, l'Allemand Martin Schulz, va demander un examen de la déclaration d'intérêts financiers de Jean-Luc Schaffhauser. Il n'exclut pas de sanctionner, en bout de course, l'élu français.