Les futures règles d’émissions des voitures divisent les Européens

Par

Selon nos informations, huit États de l’Union européenne demandent au Conseil d’être plus ambitieux sur les objectifs de baisse d’émissions de CO2 pour se rapprocher de la position du Parlement européen. La France n’en fait pas partie. 

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

L’Europe parle d'une voix dans les grandes réunions sur le climat, comme la COP24 qui s'est ouverte lundi à Katowice en Pologne. Mais au sein des 28, mettre en branle une politique climatique unifiée ne va pas sans heurts. À preuve, les objectifs en cours de négociation sur les émissions de CO2 des voitures particulières.