Un intellectuel critique du Hezbollah tué par balle

Par et

Le militant et politologue libanais Lokman Slim, connu pour ses positions critiques envers le Hezbollah, a été retrouvé mort jeudi, tué par balle, dans le sud du pays. Nous republions un reportage de février 2017 lors duquel nous l'avions longuement rencontré.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Beyrouth (Liban).– C’est une sorte de « Disney-zbollah » ou de « Hezbol-land », installé au sommet d’une montagne dominant le littoral qui s’étend de Sidon à Tyr jusqu’à la Galilée. Le parti chiite libanais s’y met en scène, en proposant au visiteur un parcours dans la forêt qui le mène des abris de fortune des premiers « résistants » à un bâtiment où il peut – « symboliquement », explique le guide – marcher sur les armes capturées à Tsahal lors de la guerre de 2006 avec Israël.