Comment le Hezbollah est devenu un soutien vital d’Assad en Syrie

Par

Si le président syrien peut se présenter à la parodie d’élection présidentielle programmée le 3 juin, il le doit essentiellement au soutien du Hezbollah, dont l’intervention a maintenu en jeu son armée. Entretien avec Aurélie Daher, auteure du livre Hezbollah, mobilisation et pouvoir.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est l’organisation qui fit basculer la guerre en Syrie. Le 5 juin 2013, l'armée syrienne reprend le contrôle de la ville stratégique de Qousseir, avec le soutien des troupes du Hezbollah contre celles de l’Armée syrienne libre. Cette victoire maintient Bachar al-Assad en jeu. Depuis ce jour, l'implication des milliers de combattants du mouvement libanais est l'une des causes majeures de la poursuite du conflit – et des crimes de guerre de l’armée syrienne –, alors que la guerre a déjà fait plus de 150 000 morts.