Au Monténégro, une bombe écologique à retardement

Les deux bassins de boues rouges du Combinat d’aluminium de Podgorica, au Monténégro, menacent directement les riverains et le milieu fragile du lac de Skadar. La privatisation et la vente à la découpe de l’entreprise ont favorisé toutes les magouilles.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Podgorica (Monténégro).– Quand souffle le vent du nord, il rabat la poussière rouge et toxique sur les champs et les maisons abandonnées de Botun. La famille Stojanović est la seule à vivre encore dans ce village fantôme, niché dans une boucle de la Morača, la rivière qui file vers le lac de Skadar, après avoir traversé la ville de Podgorica.