Dans le sud de l’Italie, les fidèles du Cinq Etoiles collent à la ligne Salvini sur les migrants

Par Beniamino Morante

La Ligue de Matteo Salvini occupe le devant de la scène médiatique en Italie, depuis la formation d’un gouvernement de coalition avec le Mouvement Cinq Étoiles. Mediapart s’est rendu à Marcianise, une petite ville de Campanie qui a voté à 62 % pour le M5S, pour écouter les électeurs du parti de Di Maio juger les premiers pas de ce gouvernement d’extrême droite qui défie l’UE.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Marcianise (Campanie, Italie), de notre envoyé spécial. - Ils sont une dizaine de militants du Mouvement Cinq Étoiles (M5S) – tous des hommes – à se retrouver pour un « meet-up », le nom donné aux comités locaux du parti, dans un quartier résidentiel calme, à quelques encablures de la gare de Marcianise. Dans cette ville du sud de l’Italie, forte de 40 000 habitants, qui a voté massivement pour le M5S aux élections de mars, l’évocation de l’alliance avec la Ligue de Matteo Salvini provoque un certain embarras chez les militants grillini. Mais en cette fin du mois de juin, leur soulagement de voir enfin le M5S au pouvoir semble primer sur tout le reste, d’après les témoignages recueillis par Mediapart.