Des opérations suspendues dans l'Est syrien à cause d'Afrin, dit le Pentagone

Par
Le Pentagone a reconnu lundi que l'offensive turque contre les milices kurdes YPG (Unités de protection du peuple) dans l'enclave d'Afrin avait affecté la lutte contre l'organisation Etat islamique et entraîné une "pause opérationnelle" dans l'est de la Syrie.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

WASHINGTON (Reuters) - Le Pentagone a reconnu lundi que l'offensive turque contre les milices kurdes YPG (Unités de protection du peuple) dans l'enclave d'Afrin avait affecté la lutte contre l'organisation Etat islamique et entraîné une "pause opérationnelle" dans l'est de la Syrie.