France-Rwanda: les meilleurs ennemis et une impossible relation

Par

En dépit d'un effort de rapprochement sous la présidence Sarkozy, le passif entre les deux pays est trop important. Le Quai d'Orsay a fait savoir, ce 5 avril, que la France annulait sa participation aux commémorations du génocide après des déclarations du président rwandais accusant des soldats français d'avoir participé aux massacres. L'ambassadeur de France à Kigali est persona non grata aux cérémonies.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

 Rwanda, de notre envoyé spécial