Le G7 met implicitement en garde le maréchal libyen Haftar

Par
Les pays du G7 ont mis en garde vendredi "tout acteur libyen alimentant le conflit civil" en Libye après l'ordre donné par le maréchal Khalifa Haftar, chef de l'Armée nationale libyenne (ANL), à ses troupes de marcher sur la capitale Tripoli, où siège le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

DINARD, Ille-et-Vilaine (Reuters) - Les pays du G7 ont mis en garde vendredi "tout acteur libyen alimentant le conflit civil" en Libye après l'ordre donné par le maréchal Khalifa Haftar, chef de l'Armée nationale libyenne (ANL), à ses troupes de marcher sur la capitale Tripoli, où siège le gouvernement reconnu par la communauté internationale.