Israël dit ne pas avoir voulu tuer l'infirmière morte à Gaza

Par
L'armée israélienne a déclaré mardi que les premières conclusions de l'enquête sur le meurtre d'une jeune infirmière palestinienne lors de manifestations à la frontière de Gaza montraient qu'elle n'avait pas été tuée délibérément.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

JERUSALEM (Reuters) - L'armée israélienne a déclaré mardi que les premières conclusions de l'enquête sur le meurtre d'une jeune infirmière palestinienne lors de manifestations à la frontière de Gaza montraient qu'elle n'avait pas été tuée délibérément.