Au large du Sri Lanka, les menaces d’un cargo « au chargement chimique très dangereux »

Par

L’incendie déclenché il y a deux semaines sur un porte-conteneurs au large du Sri Lanka a déjà provoqué des dégâts irréversibles. À présent, sa cargaison de pétrole et de produits chimiques fait craindre le pire.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

C’est la plus grande catastrophe écologique que le Sri Lanka ait connue. Après deux semaines d’incendie sur un porte-conteneurs au large des côtes srilankaises, qui a contaminé les eaux de produits chimiques et provoqué la propagation de matière plastique sur les plages, une marée noire est à craindre. Le cargo, désormais au fond de la mer, transportait, entre autres, 300 tonnes de pétrole.