Hollande rend un hommage tardif aux révolutions arabes

Par

Le chef de l'Etat a apporté un soutien appuyé à la transition démocratique en Tunisie, y compris au gouvernement dominé par Ennahda. Une position qui contredit les hommages à la « stabilité » de l’Algérie ou du Maroc.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

De notre envoyée spéciale à Tunis