Asile pour Snowden : «Poutine fait ce qu'il veut»

Par

Après l'offre d'asile temporaire de la Russie à Edward Snowden, Marie Mendras, politologue spécialiste de la Russie au CNRS et au Centre d'études et de recherches internationales de Sciences-Po, explique les velléités de propagande politique de Vladimir Poutine.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

Le sous-traitant de la National Security Agency (NSA), Edward Snowden, à l'origine des informations du Guardian et du Washington Post sur les dérives de l'espionnage à grande échelle mené par les Etats-Unis dans le monde entier, a obtenu la semaine dernière l'asile temporaire (un an) en Russie. Alors que le pays mène une politique clairement éloignée des droits de l'homme, objectivement homophobe, et soutient des dictatures comme la Syrie, Vladimir Poutine se rachète-t-il une virginité en accueillant Snowden ? Pour Marie Mendras, politologue spécialiste de la Russie au CNRS et au Centre d'études et de recherches internationales de Sciences-Po, il s'agit de pure propagande. Entretien.