Pendant ce temps-là, le traité transatlantique

Par

Matthias Fekl devient le cinquième socialiste, depuis 2012, en charge du portefeuille du commerce extérieur. Une instabilité inquiétante, à un moment clé des négociations sur le traité de libre-échange avec les États-Unis.

La lecture des articles est réservée aux abonnés.

La démission précipitée de Thomas Thévenoud ne révèle pas seulement l'amateurisme de l'exécutif, piégé par un nouveau scandale fiscal. Matthias Fekl, son successeur, deviendra le cinquième socialiste – en un peu plus de deux ans – à récupérer le portefeuille du commerce extérieur.